Exemples de cas

«Mauvais entourage»
Depuis l’âge de douze ans, il vit en Suisse. Le quotidien familial est marqué par la brutalité d’un père. Malgré le fait qu’il soit un bon élève, in n’a pas pu faire un apprentissage. En fait, il s’est joint à un groupe de compatriotes qui vivent de vols, faux dans les titres et agressions. Le risque de se trouver en prison ou dans un institut d’éducation au travail lui a ouvert les yeux. Il a trouvé un travail dans lequel il a pu prendre des responsabilités. Son salaire est géré par le service de probation qui a entrepris l’assainissement de ses dettes. La fondation a octroyé un prêt de 6500 francs. En 19 mois, le jeune homme a remboursé la totalité du prêt.

Fondateurs

La fondation qui travaille dans toute la Suisse a été fondée fin 1981 par les fondateurs suivants:

  • Schweiz. Bundesfeierspende — Pro Patria
  • Caritas Suisse
  • Société suisse pour la réforme pénitentiaire et le patronage
  • Association suisse de probation et de travail social dans la justice (nouveau: prosaj)
  • Association suisse des ecclésiastiques des prisons
  • Conférence suisse des établissements de détention (nouveau: CSEJ)

Historique

La fondation a été créée fin 1981. L’activité de la fondation durant les 30 dernières années (1982-2011) est représentée ci-dessous en chiffres. Le bilan prosaïque en chiffres ne doit cependant pas faire oublier que derrière ces chiffres se cachent des destinées humaines : Les condamnés et leurs familles, les victimes, les créanciers.

Demandes de contribution

Durant la période d’observation, 582 demandes de contribution pour l’assainissement des dettes ont été faites. Dans 432 cas, la fondation a octroyé des prêts pour l’assainissement des dettes.
Les demandes proviennent presque de tous les cantons suisses et de la Principauté du Liechtenstein. Des demandes au dessus de la moyenne sont faites par les services de probation des cantons de Berne et St. Gall, mais également beaucoup des cantons de Bâle-Ville, Argovie, Fribourg, Genève, Vaud, Valais et Zurich. Des demandes qui ne sont pas faites par les services de probation des cantons sont plutôt rares. Au vu des 432 demandes autorisées sur les 582 demandes faites, la cote des demandes autorisées est de 75%. Dans des cas isolés, les demandes sont retirées parce que l’assainissement des dettes s’est fait sans l’appui de la fondation ou les critères pour un assainissement ne sont plus d’actualité.

Prêts et dettes

La fondation a octroyé environ 4 millions de francs pour l’assainissement des dettes. Par ce montant, des créances d’environ 23,9 millions ont été assainies. Le dividende versé aux créanciers est donc de 20% des montants initiaux. Le dividende peut aussi se situer de 10% à 90% dans des cas spéciaux.
Le montant des prêts accordés est très différent. En général, les montants se situent entre 5000 et 10000 francs. Dans des cas spéciaux, les prêts peuvent être de plus de 20000 francs. Le montant des dettes se situe entre 20000 et 80000 francs.